Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 21:26

 

Medecine_preventive

Le Groupe de réflexion et d’élaboration de projets au profit des femmes, l’association Mawonandro de Moroni, en partenariat avec Citizens, Jardin de la Paix et et l’Association des femmes pour le développement (Afdm), ont organisé une conférence-débat, jeudi dernier, sous le thème de «l’arthrose et la sciatique». L’objectif a été de sensibiliser les personnes sur la médecine préventive, surtout aux dangers de ces maladies qui sont récurrentes pour la plupart des personnes âgées et obèsses. Le médecin généraliste Ahmed Abdallâh Marzouk a saisi l’opportunité pour expliquer, ce que c’est que la maladie de la sciatique. Selon lui, la névralgie sciatique est une inflammation du nerf sciatique produisant une vive douleur le long d’un des deux nerfs sciatiques, à l’arrière de chaque jambe.

La douleur est ressentie principalement dans la fesse et la cuisse du même côté. Parfois, en cas de forte irritation du nerf, la douleur peut s’étendre jusqu’au pied. A en croire l’explication du médecin, les causes de cette maladie sont multiples.

Entre autres, la sciatique est un symptôme qui est le résultat d’un problème au niveau des vertèbres lombaires tel que hernie discale, discopathie, arthrose ou sténose. Il convient de noter que l’inflammation du nerf sciatique n’est pas constante. Cela signifie que, pour une même pression exercée sur le nerf par la hernie ou autre, le nerf peut fonctionner normalement sans douleurs ou être enflammé et générer des douleurs.

Pour des mesures de précaution, le médecin conseille d’éviter de courber le dos en cas de soulèvement des bagages lourdes, avoir l’habitude de s’accroupir, éviter de pivoter la colonne vertébrale, de porter des hauts talons pour les femmes, de dormir sur un lit en courbe, mauvaise posture ou faux mouvement.

Traiter la sciatique de manière efficace nécessite tout d’abord de soulager efficacement la douleur et d’apaiser le nerf. La prise de médicaments anti-inflammatoires ou anti-contractions est déconseillée car très nocive pour le système digestif et les reins (entre autres) et parce qu’il existe une alternative naturelle tout aussi efficace qui est la libération dans le système nerveux d’une dose d’endorphines qui ont les mêmes propriétés anti-douleur que la morphine.

Sur ce, le généraliste a souligné que la sciatique est habituellement traitée de 6 à 8 semaines avec la prise orale d’anti-douleurs, l’infiltration. «La prise orale ou l’injection d’anti-inflammatoires ou de morphine peut diminuer l’intensité de la douleur à court terme mais ne fait rien pour résoudre le problème», a-t-il conseillé.

Pour sa part, la présidente du Grep a montré la volonté des femmes de Moroni sur ces initiatives. «Nous mettons l’accent sur la sensibilisation de la médecine préventive que curatives et cette initiative n’est pas une première puisque nous avons organisé l’année dernière une conférence-débat sur les maladies non transmissibles», a rappelé Fatouma Abdallah.

Par ailleurs, les femmes de Moroni ont bénéficié, auprès des jeunes médecins de la ville en France, un don de matériels hospitaliers, notamment une écographie et un mamographe, estimé à 30 millions de francs comoriens. «Effectivement, l’initiative vient des femmes de Moroni, mais toutes les femmes comoriennes vont bénéficier de ces appareils», a-t-elle insisté.

El-Badaoui Bacri (Stagiaire)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Actu-Comores - dans ACTUALITÉ COMORIENNE
commenter cet article

commentaires