Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 22:05

« J’ai pris note et je verrais ce qu’il faudra faire ». C’est ce qu’a déclaré le Président de la République, Son Excellence Dr IKILILOU Dhoinine, à une délégation composée des agents du syndicat de la Ma-Mwe, des représentants du mouvement des consommateurs ‘’printemps ylang’’ et des responsables du ministère de l’énergie conduits par le Ministre de la justice qui assure l’intérim de son homologue de l’Energie en mission à l’extérieur.

Reçue ce 17 janvier au Palais de Beit-Salam, la délégation était venue exposer au Chef de l’Etat, les griefs qu’ils reprochent à la société de l’Eau et de l’Electricité, la Ma-Mwe.

Prenant la parole en premier au nom des consommateurs, M. Dramsi a salué les efforts consentis par l’Etat pour la survie de la Ma-Mwe, sans lesquels, la société aurait déposé son bilan. M. Dramsi a regretté que même avec des subventions, la société n’arrive toujours pas à assurer à la population comme il se doit, ni la fourniture de l’eau, ni celle de l’électricité. « En réalité, c’est un problème de mauvaise gestion d’amont en aval, puisque la société dispose de tout ce dont elle a besoin, d’autant plus qu’elle dispose d’un personnel hautement qualifié, mais malheureusement non mis à profit » a-t-il déclaré.

Pour Mme Saïd Abdallah NAJDA, ancienne Conseillère financière de la Ma-Mwe, la société a connu une stabilité alors qu’elle achetait le litre de gasoil à 475 FC. « Avec le même litre à 250 FC aujourd’hui, elle devrait mieux fonctionner » a-t-elle déploré. Mme Najda s’est demandée pourquoi la situation est meilleure à Anjouan alors qu’elle ne bénéficie pas du même soutien financier que la Ma-Mwe. Pour elle, le comportement du Directeur Général et ses prises de décision sans concertation, ont démotivé le personnel de la société.

M. Ali Abdou Ahamada, Secrétaire Général du Syndicat des Agents de la Ma-Mwe, le Directeur Général fait peu de cas du personnel et ignore même les décisions de justice et prend des décisions cavalières qui divise les agents de la société.

Le Président de la République a pour sa part remercié la délégation pour avoir clairement exposé la situation et manifesté sa volonté d’accompagner le développement de la société pour qu’elle puisse satisfaire les besoins de la population comorienne.

Dr IKILILOU Dhoinine a détaillé à ses interlocuteurs, l’apport financier massif apporté à la société par le Ministère des Finances avant d’annoncer l’arrivée prochaine à Moroni du Président de la Banque Africaine de Développement qui a promis une importante assistance au secteur énergétique national. Il a ajouté qu’en plus de la Banque Africaine, la Banque Mondiale a annoncé son intention de renforcer la bonne gestion de la société et de contribuer au financement de la réhabilitation du réseau électrique du pays.

Enfin, le Chef de l’Etat a annoncé à la délégation que pour soutenir le secteur de l’énergie, actuellement très mal en point, les travaux pour l’installation de la centrale de fioul lourd de 18 MGW, tout comme ceux de la centrale solaire de 1MGW dans le Wachili, devraient commencer cette année

« Il y a certes des problèmes dans le secteur énergétique mais les solutions sont là. Il faut du sérieux de la part de tout le monde et surtout un changement de mentalités » a conclu le Président de la République.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actu-Comores - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires