Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 22:57

 

Fec

«Je tiens à adresser mes chaleureuses félicitations au gouvernement comorien qui vient d’obtenir du Conseil d’administration du Fmi une conclusion favorable de la sixième revue du programme appuyé par la Facilité élargie de crédit», a déclaré hier le représentant résident René Fiévet, à l’ouverture de la conférence de presse marquant la fin du programme avec le Fmi. Le communiqué de presse n°13/509 du 13 décembre a annoncé que la conclusion de la revue permet le décaissement d’un montant équivalent à 2,4 millions de dollars.
Toutefois, le document officiel a rappelé qu’en concluant cette revue, le conseil a approuvé une dérogation pour le non respect du critère de performance concernant le crédit net de l’Etat à la fin de juin 2013. Il s’agit, en effet, de l’endettement de l’Etat vis-à-vis de la Banque centrale des Comores qui a dépassé les prévisions budgétaires. «Selon les informations à notre disposition, nous pouvons considérer que cette dette sera honorée avant la fin de l’année», a indiqué René Fiévet.

Par ailleurs, le directeur général adjoint du Ca du Fmi, Naoyuki Shinohara, président par intérim du conseil, a déclaré que «les autorités doivent être félicitées pour les progrès significatifs réalisés dans la mise en oeuvre de leur programme d’ajustement appuyé par le Fmi. Au moment où l’accord de financement au titre de la Facilité élargie de crédit s’achève, les reformes structurelles ont avancé et les principaux objectifs macroéconomiques ont été atteints». Pour Naoyuki Shinohara, la croissance a été soutenue par une inflation faible et la situation budgétaire qui s’est renforcée.

Cependant, il a insisté sur l’intérêt de préserver la stabilité macroéconomique et de réduire davantage la pauvreté grâce à des politiques prudentes et la poursuite des réformes. «Des réformes supplémentaires sont nécessaires pour renforcer la gestion de trésorerie de l’Etat, la préparation du budget et le contrôle des dépenses ainsi que pour renforcer la mobilisation des recettes», soutient-il dans le communiqué avant de poursuivre, «il sera également essentiel de préserver les gains provenant de l’allègement de la dette au travers du maintien d’une politique de financement dépendant de conditions concessionnelles et d’une gestion de la dette améliorée».

Pour sa part, René Fiévet a montré que la conclusion favorable n’allait pas de soi parce qu’il fallait prendre d’urgence les mesures correctives qui s’imposaient pour remédier à cette situation avant la fin décembre 2013. Il a aussi dressé le bilan des retombées du programme.

«Le résultat, dit-il, c’est le retour à un rythme de croissance économique encore modéré certes mais supérieur à ce qu’il était il y a quatre ans et conformes à nos prévisions». A cela s’ajoute, la maîtrise des dépenses publiques «dans un contexte très difficile de faible mobilisation des recettes fiscales»; la reprise des investissements publics, «grâce notamment à l’aide des donateurs» et l’allègement de la contrainte extérieure «avec l’obtention à la fin 2012 du point d’achèvement de l’Initiative Ppte». Au niveau structurel, il a parlé des acquis notamment de la mise en place des réformes dans le domaine de la gouvernance économique et financière, des cadres organiques dans la fonction publique, l’Administration et gestion des impôts et domaines (Agid), la réforme du code des marchés publics ou encore le projet de privatisation de Comores Telecom.

René Fiévet n’a pas manqué de pointer du doigt la faiblesse persistante des recettes de l’Etat. «L’Etat comorien dépend trop de ressources extérieures, parfois aléatoires, pour mener à bien sa propre politique», prévenait-il. Il a annoncé qu’une mission du département Afrique du Fmi se rendra aux Comores à la fin du mois de février 2014 pour discuter avec le gouvernement comorien des conditions d’un nouveau programme.

Compte rendu de
Toyb Ahmed

Partager cet article

Repost 0
Published by Actu-Comores - dans ACTUALITÉ COMORIENNE
commenter cet article

commentaires