Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 14:13

 

Mirex

Le ministre comorien des Relations extérieures, El-Anrif Saïd Hassane, a reçu, hier en fin de journée, les ambassadeurs et représentants des organismes internationaux aux Comores. Cette première rencontre a été l’occasion pour les représentants des corps diplomatiques de discuter les questions d’actualités du pays et de la région.

Parmi les points abordés lors de cette discussion, la question de la présidence du conseil de la Commission de l’Océan indien. Selon le patron du Mirex, lors de son récent visite à Maurice, il a été accordé de prolonger le mandat de la présidence de la Coi actuellement tenue par les Comores. «Comme c’est Madagascar qui devrait assurer la présidence de la Coi après les Comores, et que l’investiture du prochain président malgache aura lieu en février, nous nous sommes convenus de prolonger le mandat de la présidence comorienne jusqu’en mars 2014», a annoncé le ministre El-Anrif Saïd Hassane. L’autre point abordé lors de cette entrevue concerne les élections aux Comores.

Selon le chef de la diplomatie comorienne, la communauté internationale serait prête à aider les élections aux Comores, tout comme ce dernier va assister Madagascar en envoyant des observateurs. «La communauté internationale a félicité les Comores pour ce geste et se montre prête à appuyer les Comores en ce sens», a-t-il indiqué.

Pour le doyen des représentants des corps diplomatique, l’ambassadeur de Chine Wang Leyou, cette rencontre a été «importante» car c’est une prise de contact afin de «mieux se connaître» comme ils vont travailler ensemble à travers les Comores.

Pour Phillippe Lacoste, ambassadeur de France aux Comores, beaucoup d’entre eux ont déjà vu le ministre «à titre individuel» mais c’est la première fois que l’ensemble des diplomates et chefs d’organisations a eu l’occasion de rencontrer le ministre pour lui souhaiter les voeux de l’Aïd.

«Par rapport aux élections, les autorités comoriennes ont fait diverses demandes d’assistance pour organiser les élections et la communauté internationale va regarder de quoi ils ont besoin et de quelles élections il s’agit pour qu’ils puissent les soutenir si besoin est», a-t-il expliqué.

Asa

Partager cet article

Repost 0
Published by Actu-Comores - dans ACTUALITÉ COMORIENNE
commenter cet article

commentaires